Optimiser sa récupération en diminuant les effets de l’acidose musculaire post-exercice physique, c’est faisable !

Et facile en consommant davantage de fruits et de légumes au quotidien – des aliments qualifiés comme étant basifiants – et en se réhydratant après la séance de sport avec une eau minérale alcalinisante, choisie parmi les eaux les plus bicarbonatées, non chargées en excès en ions chlorures, nitrates et fluor (Quézac, Arvie, Rozanna…) .

Comment faire quand on n’a pas l’habitude ou que l’on délaisse les végétaux, à trop compter sur les pâtes pour rebooster les stocks d’énergie (restauration du glycogène musculaire et hépatique après l’effort) ?

Astuce n° 1 : sortir le Blender ou le mixer

Etre astucieux en utilisant à bon escient le Blender ou le mixer pour préparer de délicieux smoothies de fruits (ou de légumes) et en choisissant des végétaux de saison parmi : cerise, pêche, abricot, fraise, framboise, mûre ou encore banane, kiwi, litchis, pomme, clémentine… ou bien carottes, céleri, pousses d’épinard, betteraves etc.

Asture n° 2 : varier avec coulis, jus, et même fruits secs

Utilisez les coulis, salés ou sucrés. Mélangez les jus de fruits avec les jus de légumes en privilégiant le fait-maison (ex : jus de carottes/orange/pointe de gingembre moulu). Complétez vos céréales (complètes bien sûr) du petit-déjeuner avec des figues sèches, des abricots ou encore des raisins secs.

Astuce n° 3 : jongler avec les couleurs

Jouez avec les couleurs dans l’assiette : privilégiez les légumes orange, rouge et vert sombre, ainsi que le violet avec carottes, courgettes, aubergines, mâches, pousses d’épinard, brocolis, haricots verts, au moins 4 portions de légumes par jour.

Le bon choix : céréales complètes et légumes secs

Pour favoriser la récupération sportive, consommez des céréales complètes ou semi-complètes au lieu de raffinées. Bien qu’ayant une charge acide, leur qualité nutritionnelle se révèle extrêmement intéressante.

Optez pour du riz complet ou sauvage ou encore riz basmati à alterner ou à compléter avec des légumineuses (lentilles, haricots secs (azukis – très digestes), pois chiches, pois cassés …), et d’autres céréales et graines comme le quinoa, le sarrasin ou encore des pâtes aux algues (ex : tagliatelles à la spiruline). Pour neutraliser les acides qu’ils contiennent, accompagnez toujours vos féculents de légumes frais, surgelés, cuits ou crus. N’oubliez pas les protéines : viande, œufs ou poisson pour compléter votre menu.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here