Le sida reste, au stade actuel des recherches médicales, une maladie encore incurable, du moins officiellement, malgré quelques remèdes miracles clamés ça et là. On ne peut que freiner le développement de la maladie. De ce fait, l’Aloe Vera ne prétend donc pas guérir le sida, mais contribue énormément à ralentir l’évolution de la maladie.

Le VIH

C’est une atteinte généralisée du système immunitaire de l’organisme. Autrement dit, le système de défense du corps contre toutes agressions extérieures est affaibli jusqu’à être totalement anéanti dans les phases extrêmes. Quand les traitements ne sont pas pris en charge par des organismes agrées, ils coûtent très chers aux patients. Toutefois, les recherches orientées vers l’Aloe Vera semblent apporter beaucoup d’espoir.

Aloe Vera contre le VIH Sida

Les recherches sont encore au stade expérimental mais sont faites sur des sujets humains. En effet, des personnes testées séropositives sont soumises à un régime quotidien de jus d’Aloe Vera en quantités importantes. Une étude américaine se portait sur des patients qui présentaient les symptômes habituels du sida. Les doses exactes ne sont pas encore bien arrêtées mais en cours détermination. Mais quoi qu’il en soit, ceux qui ont été traités à l’Aloe Vera ne montraient pas autant de souffrances que ceux qui n’en ont pas pris.

C’est l’acémannan, l’un des composants fondamentaux du gel d’Aloe Vera qui détient des propriétés immunostimulantes et antirétrovirales. Ainsi, le principe est acquis que l’Aloe Vera peut atténuer l’évolution du sida.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here